La route pour guide et le rêve pour partition.

"N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace." Ralph Waldo Emerson

le Var

Publié le 7/08/2020, par vincel, dans Voyages, Six-Fours-les-Plages

En cette année si particulière où nous avons tous besoin de souffler, nous nous sommes dit que le pourtour méditérranéen serait accessible comparativement à une année classique. Pari réussi en nous installant à Six Fours les plages. Pour certains, Six Fours ne sera pas assez attrayante (son centre ville est à presque 1km du littoral) comparativement à ses voisines Sanary sur Mer ou Bandol mais pour nous, la mer y est aussi belle. Beaucoup vont traverser la commune pour rejoindre le très joli port du Brusc pour embarquer pour l'île des Embiez mais peu vont s'arrêter sur Six Fours comme à la batterie du Cap Nègre pour son cadre et ses roches volcaniques noires.

 

Penser au Var, fais penser souvent d'abord à son littoral.

Evidemment, nous avons fait un tour à St Tropez où il y a toujours pour certains un besoin de se montrer et pour d'autres, le besoin de regarder. Ce n'est pas le premier souvenir qui nous restera de ces vacances.

Comme souvenir du littoral, nous garderons d'abord les 2 îles qui se trouvent juste en face de Six Fours. Celle du Grand Gaou à laquelle on accède avec une passerelle et celle des Embiez où il faut prendre le bateau (même si vous pouvez traverser à marée basse en ayant largement pied entre les 2 îles).

L'île du Grand Gaou est plutôt mystérieuse. De par sa taille, on en fait vite le tour mais elle est intrigante entre ses criques et ses forêts de pin. Nous l'avons visitée plusieurs fois et à chaque fois, nous en avons bien profité entre cadre et baignade. Petite astuce pour ne pas payer le parking, quand vous dépassez juste le Brusc, preneez la montée du Gros Pin puis le chemin des Lauves où vous trouverez des places de parking gratuites et vous êtes à deux pas de l'île. Mais chut, c'est notre secret.

L'île des Embiez

Plus grande et plus touristique que sa voisine. Nous étions partis pour la parcourir en entier. Après avoir découvert les arènes (que peu regardent), nous nous sommes installés à la plage des Allemands et nous y sommes restés tellement l'eau y est cristalline. Par conséquent, je ne peux vous parler très bien du reste de l'île.

La proximité des 2 îles avec le littoral crée une lagune magnifique et calme (les bateaux y sont interdits). Je vous conseille un tour en kayak de mer (les paddles sont aussi au rendez vous) pour y découvrir la posidonie qu'il faut protéger et qui n'est pas une algue mais bien une plante aquatique, endémique de la Méditerrannée.

Nous avons aussi plongé à la calanque de Port d'Alon (parking payant) et la plage de la Coudoulièr. Toutes les deux sont à faire.

Pour l'anecdote, nous avons profité à fond de masques de randonnée palmée d'une marque très connue alors que nous étions plutôt sceptique au départ. Les rochers abritent beaucoup de vie aquatique alors n'hésitez pas et plongez.

 

Qui dit littoral varois dit aussi arrière pays

Les villages y sont très attrayant. Tout le monde va vous parler du Castellet, très joli village mediéval mais avec beaucoup de visiteurs et rempli de boutiques ce qui, à notre goût, gâche quelque peu la découverte. Nous avons bien mieux préféré juste en face la Cadière d'Azur où on se laisse aller au rythme des ruelles en sentant une vraie vie et qui a un point de vue aussi joli (sur la Ste Baume entre autre) que son voisin. Pas très loin, un détour par Evenos s'impose pour un beau village reculé et une belle vue sur les Gorges d'Ollioules (magnifiques et difficiles d'en profiter lorsque vous passez en voiture dedans). A noter que la route qui descend directement d'Evenos dans les gorges est très belle mais d'une largeur d'une voiture et à double sens.

Découverte incontournable avec Cotignac

Magnifique village au pied de son rocher. Pour habiter le rocher en tuf, les hommes ont plusieurs fois modifier le cours de la Cassole qui, autrefois, était en cascade dans le rocher. Une belle montée avec une belle vue pour rejoindre une maison troglodyte permet de bien se rendre compte de ce que peut être une vie dans ces habitations. N'hésitez pas à prendre n'importe quelle ruelle, il y a toujours une belle découverte à regarder.

A noter pas très loin, Carcès et son joli lac (réservé aux pêcheurs).

 

 

Autre découverte incontournable l'Abbaye du Thoronet

Avec Senanque et Silvacane, elle est l'une des trois abbayes cisteriennes de Provence. Le lieu est épuré et reposant. Une magnifique visite.

 

Nous avons visité Zoa, le parc animalier et exotique de Sanary sur Mer.

On y apprend beaucoup (j'ai y découvert le Rat des nuage, animal assez intrigant), on y côtoie des paons dans les allées et on oublie très vite la proximité immédiate de l'autoroute A50.

Quand on vient dans le Var, il est obligatoire de faire une visite au Village de tortues de Carnoules.

On y découvre beaucoup de tortues avec la Tortue Herreman, la star locale.

Aller au village c'est apprendre beaucoup mais c'est aussi soutenir le centre de soins qu'est le village car ils y soignent toutes les tortues blessées qu'on leur amène pour les réintroduire dans leur milieu naturel.

 

Nous n'avons pas pu tout faire (un toulonnais nous dira sûrement qu'on ne peut comprendre le pays toulonnais sans avoir fait leur Mont Faron) mais nous revenons heureux de ce que nous avons fait et vécu durant ces vacances.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

La carte des lieux visités


Mes albums photos

Catégories

Liens à voir

Archives

Mes amis

Derniers articles

Recevoir les actus du blog